"Nouvelle prise en charge!" Nous ne vous avons pas encore présenté "Nougat"...

Dernière mise à jour : oct. 11

Au mois de juin dernier, le refuge a reçu un appel à la suite d’une plainte de « défaut au bien-être animal ». Nous nous sommes donc rendus sur place avec l'agent de quartier pour constater les faits. Nous avons trouvé un poney shetland d’une douzaine d’années dans une situation des plus complexes et délicates : une jambe pendante à la suite d’une fracture. Une fracture survenue il y a neuf ans environ et qui n’a jamais été soignée hormis un protocole anti inflammatoire prescrit par le vétérinaire...

Nous sommes alors allés à la rencontre des propriétaires complètement « dépassés » par la situation dont ils ne semblaient pas comprendre la gravité. Après un travail de sensibilisation mené par Nadège, notre gestionnaire, pour leur faire comprendre que le poney ne pouvait pas rester dans cet état, que hormis la douleur le risque de fracture ouverte pouvait être fatal, les propriétaires se sont résolus à un abandon volontaire.

Nous avons alors appelé des renforts auprès de nos membres et bénévoles pour aller chercher Nougat, qui ne se laissait plus approcher par l’homme depuis des années. Des conditions particulièrement difficiles. D’abord parce qu’il se trouvait dans une prairie de quatre hectares. Ensuite, en raison de ses compagnons de prairie : trois juments et un hongre, quasi-sauvages car plus manipulés depuis des années et en surpoids démesuré. Enfin, à cause de la météo du jour, trente degrés, une chaleur accablante pour des chevaux, surtout dans cet état de surpoids, où les risques d’arrêts cardiaques étaient importants. A cinq seulement, l’équipe d’Equi Rêve est parvenue à canaliser les quatre autres individus pour ensuite pouvoir attraper Nougat. Un travail assez exceptionnel, qui s’est déroulé dans la plus grande bienveillance et le respect de l’animal.

Nougat est donc arrivé dans la soirée chez Equi Rêve. Dans les heures suivantes, notre vétérinaire est venue faire un premier constat.

Nougat ayant encore très peur de l'homme à ce moment-là, nous avons dû nous contenter d'un rapport effectué à plusieurs mètres de distance.

Etalon, les hormones l'ont aidé à lutter contre la douleur, redéveloppant son corps de manière atypique : en surpoids sur des zones de stockage (encolure tombante sous le poids de la graisse) le reste du corps est assez maigre avec un score corporel peu élevé. L'oedème chronique de sa jambe et ses appuis constamment sur l'autre membre semblent provoquer une douleur significative. Son genou droit est gonflé.

Un premier protocole de soin est mis en place : remise en confiance avec l’homme et désensibilisation au toucher afin de pouvoir réaliser une auscultation.

En quelques semaines, Nougat nous a montré toute son envie de vivre, il a fait d’énormes progrès et a réussi à nous accorder sa confiance, même si celle-ci reste encore fragile. Nous avons mis en place des infrastructures répondant à son handicap grave avec la délimitation d’une parcelle d’herbe proche de son boxe pour lui apporter le plus de confort possible.

Grâce à cette belle évolution, nous avons pu faire venir un spécialiste en imagerie afin de réaliser des radios et avoir un verdict : que pouvons-nous faire pour aider Nougat ? Bonne nouvelle ! Dans son malheur, une chance : son poids plume a permis que la fracture ne s'aggrave pas davantage, lui permettant de survivre malgré la douleur, en développant une sorte de moignon au-dessus de son boulet. Nous avons donc l’espoir qu’une chirurgie pourra réduire la fracture et permettre à Nougat de récupérer l’usage de sa jambe...


Nous avons donc pris contact avec deux cliniques vétérinaires spécialisées afin d’avoir l’avis final des chirurgiens. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés


Comme vous pouvez l'imaginer, les soins de Nougat seront longs et coûteux.


Si vous désirez nous aider, plusieurs possibilités s'offre à vous :


Devenir le parrain/la marraine de Nougat

->vous versez 15€ par mois sur le compte du refuge avec le communication "parrainage Nougat"


Vous devenez "membre sympathisant" du refuge pour 15€ par an.


Vous devenez "membre donateur" pour 30€ par an.


Vous pouvez faire un don à votre convenance

Le compte du refuge Equi Rêve Asbl :

BE 37 0689 0121 74 28

D'avance nous vous remercions de votre soutien à tous

Nadège et l'équipe d'Equi Rêve

"Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin"



8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout