top of page

Autour de Nadège s'active une équipe de choc : d'abord nos soigneuses Clara, Florence, Justine et Shana qui travaillent dur chaque jour, mais toujours avec générosité, pour que tous les protégés soient choyés.



Des gardiennes attentives

Ce "travail" pas comme les autres bien au-delà de la simple gestion des chevaux. Elles sont les gardiennes attentives de la santé et du bien-être de nos merveilleux poilus.


Nourrissage, sorties, soins attentifs : aucune tâche n'est trop petite ou trop grande pour nos soigneuses. Au-delà des responsabilités physiques, elles veillent aussi sur nos chevaux et poneys et les observent attentivement, détectant le moindre signe de malaise nécessitant un soin ou l’appel à notre vétérinaire. Vous le savez nos compagnons poilus ont été abîmés par la vie, et leur santé parfois fragile demande une attention particulière.


Du courage à la pelle

Notre palefrenier ensuite : Vincent, qui chaque jour, ou presque, fait que le lieu de vie de nos équidés réponde à leurs besoins. Nettoyage mais aussi réparations, aménagements, constructions, clôtures,... les attributions de Vincent sont nombreuses et il relève les challenges avec courage.


Les journées des « gens de chevaux » sont rudes, dehors chaque jour, par tous les temps. Il faut être passionné pour faire ce métier.

Nous sommes exigeants, mais une équipe pareille ça se construit chaque jour.


Merci à notre équipe de choc !


En tant que refuge nous participons à la plateforme de centralisation pour les animaux perdus Animal Search APP ASBL



AR Animal Search est une application smartphone, intuitive et gratuite, permettant de signaler tout animal perdu, errant, blessé ou décédé sur la voie publique (animal domestique ou sauvage).


Selon l’espèce et l’état de l’animal, l’application vous indiquera également les bons acteurs de proximité à contacter : vétérinaires, refuges, Creaves, services de la commune, police, …

 

Plus d’infos sur le site www.animal-search.be 

Pour télécharger l'application :

NOUVELLE SAISIE - 9 équidés affamés secourus par une coalition de refuges !


Vendredi 1er mars, la police de Lokeren (Flandres) établit un procès-verbal et obtient une autorisation de saisie pour 7 chevaux et 2 poneys retrouvés en triste état. Averties par les autorités, les associations Animaux en Péril, Le Rêve d’Aby, Au Bonheur Animal, Veeweyde (refuge du marais), Equi Rêve Asbl et Silence Animal s’organisent et se mettent en route afin de prendre en charge les animaux.


Des chevaux cachés dans des abris

Selon les informations récoltées sur place, de graves faits de négligence ont été constatés par la police dans une écurie. Après plusieurs avertissements, les propriétaires ont tenté, en dernier recours, de cacher les équidés en les enfermant dans des abris de fortune à la sortie de la ville.

 

Accompagnés de la police, les membres des associations se donnent rendez-vous devant la parcelle sur laquelle sont emprisonnés les équidés. Pour accéder à la rangée de « box » miteux, les véhicules doivent emprunter un chemin étroit, coincé entre une autoroute et des zones de cultures.


Les chevaux et poneys sont enfermés dans un cabanon de fortune, divisé en plusieurs « boxes », fabriqué avec de vieilles planches de bois et de tôles. Les chevaux ne disposent d’aucune litière et sont forcés de vivre dans leurs déjections. Un demi-tonneau de grains et une brouette de foin sont découverts… à l’extérieur de l’abri... et donc inaccessibles.


Des animaux cachectiques, un poney blessé à l'encolure

Les chevaux sont dans un état d’embonpoint qui va de la maigreur à la cachexie (fonte des graisses et des muscles). Privés trop longtemps de nourriture, certains chevaux n’ont plus que la peau sur les os. Les poneys Shetlands sont eux aussi mal-en-point, maigres et très faibles. Le groupe d’équidés souffre de différents maux : leur robe est ravagée par la vermine (gale, poux) au point qu’un cheval souffre d’une grave dépilation. Ces animaux sont aussi rongés par les parasites internes, ce qui occasionne des diarrhées sévères et les pieds de certains chevaux sont déformés par le manque d’entretien.


En l’absence de tout complément alimentaire, certains équidés vacillent à la sortie de leur box. Deux jeunes chevaux présentent ce qui ressemble à une malformation des postérieurs et un poney Shetland est retrouvé avec la crinière ensanglantée, il présente une plaie au niveau de l’encolure.


 Grâce au caractère docile des équidés, l’embarquement se passe sans heurts. À peine entrés dans les véhicules, ils se ruent d’ailleurs sur le foin que leur offrent les bénévoles.

 Les animaux ont été transférés d’urgence dans les différents refuges où les équipes mettent tout en œuvre pour les revalider au plus vite, en attendant la confirmation de saisie définitive par la police flamande.


 Notre refuge, Equi Rêve, accueille une jeune jument qui, par rapport à ses compagnons d'infortune, semble s'en tirer un peu mieux. Notre vétérinaire est venu l'examiner ce vendredi. Un protocole de vermifugation est mis en place et une réalimentation progressive. Affamée et assoiffée elle s'est ruée sur le foin et l'eau claire mis à sa disposition. Notre équipe est aux petits soins.




 Les associations Animaux en Péril asbl, Le Rêve d'Aby, Au bonheur animal ASBL, Veeweyde Refuge du Marais, Equi Rêve Asbl et Silence animal remercient la police locale de Lokeren pour leur efficacité !





bottom of page